Les médias à votre portée
Les médias à votre portée

4 astuces pour un enregistrement audio réussi

Comme nous vous l’avons présenté dans notre précédent article, si vous créez du contenu audiovisuel il est indispensable de considérer la qualité audio de votre enregistrement. Pour que vos auditeurs soient attentifs à ce que vous transmettez, cela passe en partie par un son qui doit être clair et agréable à écouter. 
Voici 4 astuces qui peuvent vous aider à atteindre cet objectif.

1 – La pièce d’enregistrement 

Evitez de vous enregistrer dans une pièce comme la salle de bains, la cuisine, une grande pièce peu meublée…bref, une pièce qui a tendance à trop diffuser le son ou à résonner. Cela amènera de la « réverbération » (dite « reverb ») à votre son, (un peu comme un écho), ce qui perturbera l’intelligibilité de vos paroles. C’est aussi valable si vous vous enregistrez positionné juste devant une baie vitrée, le verre aura tendance à provoquer des réflexions du son.  

Vos meilleurs alliés seront sûrement votre salon ou votre chambre, ou pourquoi pas une pièce un peu « confinée » comme un dressing avec des éléments qui vont absorber les résonances comme par exemples des tissus, des vêtements, des livres…

Photos by Jon Tyson, Christopher Jolly, Adrienne Leonard on Unsplash

2 – Anticiper et minimiser les bruits ambiants

Le microphone qui va capter et enregistrer votre voix sera très sensible aux bruits annexes qui vous entourent.  Pensez donc à faire le nécessaire pour diminuer ces bruits:

  • Fermez les portes et les fenêtres de la pièce
  • Évitez la pièce qui donne sur la rue (un passage d’une ambulance ou des pompiers s’entendra sur votre enregistrement)
  • Prévenez les membres de votre famille que vous allez enregistrer ou essayez si possible de prévoir votre enregistrement à un moment où l’ambiance sonore de votre logement est plus calme
  • Évitez les pièces qui contiennent des appareils qui peuvent faire du bruit (frigo, machine à laver, téléphone)
  • Pensez à couper le son de vos appareils électroniques (notifications de message reçu, sonnerie de vos téléphones…)
  • Si vous êtes en extérieur, protégez vous du vent, et pensez aux passages de voitures à proximité ou aux voisins qui sont en train de discuter dans le jardin d’à côté.

3 – Se rapprocher du microphone

  • Si vous n’avez pas de microphone externe à votre appareil d’enregistrement, essayez de réduire au maximum possible la distance entre vous et votre smartphone ou votre caméra. Plus vous êtes proche de votre appareil et plus le son sera clair. 

  • Si vous vous enregistrez avec un smartphone, vous pouvez aussi utiliser votre kit mains libres. Chaque kit mains libres contient un microphone. Comme ce microphone va être plus proche de votre bouche que le microphone de votre smartphone, le résultat de l’enregistrement sera souvent plus précis et plus clair qu’avec le microphone de votre téléphone.
  • Pourquoi ne pas envisager l’achat d’un microphone externe ? Aujourd’hui il est tout à fait possible de trouver un microphone cravate à connecter à votre smartphone, ordinateur ou caméra. Désormais on en trouve de qualité pour des tarifs allant de 20 à 50€. Nous vous proposerons prochainement un article qui détaillera quelques références.
  • Si votre appareil propose des réglages de son microphone intégré, n’hésitez pas les essayer. Certaines applications proposent par exemple de choisir le microphone du smartphone qui assurera la captation (c’est le cas de l’application payante sur iOs et Android FilmicPro).

4 – Le bon niveau d’enregistrement : ni trop bas ni trop haut

Ce point est un peu plus technique, mais nous allons le simplifier au maximum. Lorsque votre microphone capte du son, il va être soumis à l’intensité (= le volume) de ce signal qui sera plus ou moins faible ou forte. Le volume entre un chuchotement ou un marteau piqueur aura ainsi une grande différence.

Les microphones de vos appareils sont normalement prévus pour capter une certaine marge d’intensité entre les niveaux les plus faibles et les plus forts. Quand le son a une intensité que votre microphone ne peut capter, deux cas se présentent :

  • si le niveau du son est trop faible, le microphone ne le captera pas suffisamment et l’auditeur devra, tout en augmentant le volume au maximum, prêter une oreille très attentive pour comprendre ce qui est dit (ce cas est assez rare).
  • si le signale sonore est trop fort (ce qui est bien plus fréquent) votre microphone va saturer et le rendu sonore ne sera pas clair mais désagréable à  l’écoute.

Certains appareils disposent d’un réglage automatique qui, s’il est activé permettra de réguler au mieux ce niveau d’enregistrement (n’hésitez pas consulter la notice de votre appareil ou les menus audio de l’application). Pour d’autres appareils, c’est à vous de faire le réglage, à moins qu’un réglage standard soit prévu par l’appareil. Le risque est que : si le niveau dépasse ce réglage le signal sera saturé.

Certaines application de smartphone permettent aussi de régler ce volume, c’est la cas de FilmicPro ou d’Irig Recorder d’IK Multimédia, deux applications payantes (iOS/Android).

Interface de l’application FilmicPro qui permet de régler manuellement ou en automatique le niveau audio d’enregistrement

5 – Bonus

Une nouvelle application pour smartphone est apparue récemment et permet de bien optimiser le son : il s’agit de Dolby ON. Elle permet d’enregistrer de l’audio mais également de filmer et propose des réglages possible pour optimiser le son (suppression des bruits d’arrière plan, adaptation du volume de l’enregistrement, optimisation du son suivant s’il s’agit de musique ou de voix, réglage des fréquences graves ou aigus…). Vous pouvez la retrouver ici (iOS/Android). 

Seul défaut de cette application, elle a peu de réglages vidéo et il faudra se contenter de paramètres automatiques.

Dans un prochain article sur l’audio, nous parlerons du matériel qui peut vous aider à améliorer votre enregistrement sonore (carte son, microphone, enregistreurs…).

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “4 astuces pour un enregistrement audio réussi”