Les médias à votre portée
Les médias à votre portée

4 points clés pour un enregistrement audio/vidéo et une diffusion réussis (à destination d’internet)

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la création d’un enregistrement d’une vidéo ou d’un message audio. Voici 4 points à prendre à compte avant de créer votre contenu.

1 – De l’audio ou de la vidéo ?

La question peut sembler étrange, mais c’est tout de même la première question à se poser ❗

Qui est votre public ? Est-il habitué à regarder des vidéos ? Est-ce que votre article est destiné à être écouté dans les transports ?

Ne négligez pas cette première étape. Bien des contenus vidéos présents sur le web seraient sans doute plus aboutis si on se concentrait uniquement sur l’audio.
Qui n’a jamais commencé à regarder une vidéo et a décidé de zapper, parce que le son était inaudible, de mauvaise qualité, trop saturé… ?

Si vous décidez de faire une vidéo, alors considérez donc qu’il s’agit d’un contenu AUDIO-VISUEL; les deux parties sont importantes et essentielles à votre communication.

2 – Le travail d’écriture

Une vidéos ne s’improvise pas ! Certes, on ne voit que très rarement le temps nécessaire pour «construire» une vidéo, quand on la visionne sur YouTube, mais c’est là une des clés de la qualité de la communication.

Posez-vous les bonnes questions :

  • Que souhaitez-vous présentez ?
  •  En combien de temps ?
  • Quels étapes/chapitres avez-vous prévus ?
  • Allez-vous ajoutez des effets dans votre vidéo ? Intégrer une présentation de type PowerPoint ? Des sous-titres ? Des images ? Des passages d’un texte ? Un autre vidéo ? De la musique ?

Bref, écrivez tout ce qui vous passe par la tête et essayez de mettre tout cela en ordre. Rien n’empêche de changer le texte ou les éléments pendant que vous tournez la vidéo, mais au moins, vous aurez les idées bien claires au moment de l’enregistrement. Cela vous évitera de devoir faire un nombre incalculable de prises.

On s’entraîne bien avant d’enregistrer un morceau en studio… et bien c’est exactement pareil ici !

Ce qui va créer l’attention et l’impact de votre message ce n’est pas seulement sa qualité d’enregistrement audiovisuel mais bien son écriture et la manière dont vous le présentez.
Vous trouverez facilement de nombreuses études et recommandations sur la durée et le format idéal pour une vidéo. Sachez qu’en moyenne une personne a sa vigilance qui décroît au bout de 20 à 30 minutes d’attention prolongée. Ce chiffre peut être discuté suivant les personnes et le contenu qui amène la concentration, mais c’est une bonne moyenne à retenir pour l’écriture de vos enregistrements. Pensez-aussi que la variation des plans ou des éléments affichés-joués permet d’amener du regain à cette attention. Nous ne sommes pas tous égaux face à ce qui capte nos sens. Pour certains l’image est importante et il apprécieront de ne pas visualiser que votre personne mais des images, les textes (…).  Pour d’autres le son suffira s’il est de qualité, si le discours est enrichi par des exemples pratiques et/ou si le ton, la diction de l’orateur sont maîtrisés (…).

3 – L’environnement d’enregistrement

Où allez-vous vous enregistrer ? « Ben face à mon ordinateur ! » me rétorquerez vous sans doute. Oui, mais où exactement ?

Soyez attentifs aux points suivants :

  • Le lieu d’enregistrement d’une vidéo doit être le plus lumineux possible. Cela permettra d’avoir une image bien claire. S’il y a l’ajout d’une lumière artificielles, évitez que cela n’éclaire qu’un côté de votre visage ou que cela vous face une auréole au-dessus de la tête ! ^^ Pensez aussi à être vigilant quant à votre position par rapport aux fenêtre : l’arrivée du soleil peut provoquer un contre jour qui ne sera pas agréable à l’image.
  • Choisissez un arrière-plan correct ou neutre : puisque vous pouvez le sélectionner, il serait dommage qu’il soit à votre désavantage. Tout le monde n’a pas forcément besoin de découvrir le désordre « maitrisé » de votre bureau ou les posters au mur de votre chanteur préféré.
  • La pièce d’enregistrement doit être calme et silencieuse (autant que possible). Si possible, la porte de la pièce doit pouvoir être fermée pour éviter les surprises pendant l’enregistrement.
  • Préférez plutôt une pièce qui ne résonne pas pour éviter un effet cathédrale (ou salle de bain ^^). Si toutes vos pièces résonnent, il est possible d’utiliser des draps, des couvertures ou des tapis pour « amortir » le son. Certains s’enregistrent même dans leur placard ou leur dressing pour étouffer un peu le son !
  • Le matériel doit être posé de manière stable et sans risque de se prendre les pieds dedans. Rien de pire que de faire tomber le micro ou la caméra en Live parce qu’on a un peu trop bougé. 
  • Essayez de cadrer votre plan de manière à laisser juste un peu « d’air » au dessus de votre tête.
  • Si possible, posez la caméra face à vous ou surélevez l’ordinateur pour éviter un effet de contre plongée. Cela valorisera un peu plus votre personne 😉

4 – L’audio et la vidéo en technique

Il est tout à fait possible de fonctionner avec le matériel à disposition chez soi ! Bien sûr, si les enregistrements sont réguliers, nous ne pouvons que vous conseiller de vous équiper à plus ou moins grande échelle.

Nos prochains articles traiteront donc de l’audio et de la vidéo, côté matériel et côté logiciel. Restez à l’écoute !

4 astuces pour un enregistrement audio réussi

Si vous créez du contenu audiovisuel il est indispensable de considérer la qualité audio de votre enregistrement.
Pour que vos auditeurs soient attentifs à ce que vous transmettez, cela passe en partie par un son qui doit être clair et agréable à écouter.

Voici 4 astuces qui peuvent vous aider à atteindre cet objectif.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.